• SOLANDRA GRANDIFLORA

    BONNE ANNEE 2019


    votre commentaire
  • SOLANDRA GRANDIFLORA


    votre commentaire
  • Une devinette à lire dans la rubrique "Flore du jardin"


    votre commentaire
  • Pour terminer l'année, je vous propose une devinette, une fleur mystérieuse à identifier. Le résultat sera donné dans les jours prochains, demain peut-être si la jardinière est assez en forme pour taper sur son clavier. J'en profite pour demander pardon à tous mes abonnés pour ce blog en état d'hibernation. La vraie vie est dans le jardin, qui se porte bien. J'ai pris un peu mes distances avec mon ordinateur chronophage mais je suis toujours là, et toujours un outil de jardin à la main. J'espère pouvoir ouvrir encore mon jardin pour les Rendez Vous au Jardin en 2019 sans en être tout à fait sûre aujourd'hui car la maladie du jardinier est la tendinite et je n'y échappe pas. Le thème de l'année sera "les animaux au jardin". Une belle idée!

    Pour la fleur mystérieuse, quelques indices:

    Le bouton de fleur fait environ 15 cm de long. Cette plante est frileuse et je la rentre l'hiver mais je l'ai vue en pleine terre, à Séville, où elle formait une liane impressionnante. Ses fleurs se sont ouvertes aujourd'hui. Elles dégagent un parfum capiteux le soir. Je n'ai jamais vu cette plante chez un fleuriste, je ne sais pas pourquoi car elle très facile à bouturer et à garder en pot. Elle me fait le cadeau de fleurir chaque année pour le jour de l'an. 

    Fleur mystère.


    votre commentaire
  •  

    Les rosiers lianes

     Dans mon jardin un peu sauvage où les arbres et arbustes ont tout loisir d'atteindre leur taille adulte sans en être brimés par le taille-haie, les rosiers lianes s'en donnent à coeur joie et partent vigoureusement à l'assaut des troncs qui leur sont offerts. Seuls les rosiers issus de boutures sont habilités à prendre leur envol afin de ne pas avoir à trop surveiller d'éventuels gourmands qui les transformeraient vite en vulgaires églantiers. A cette saison, presque la fin du plein été, où les végétaux profitent de vos vacances pour reprendre leur entière liberté, le dits rosiers lancent de grandes tiges qui s'affalent un peu n'importe où. C'est le bon moment pour intervenir et sculpter leurs formes, les enlacer sur les supports de notre choix et les faire se contorsionner en arabesques décoratives. Ourler une arche au-dessus d'un passage, créer quelques circonvolutions décoratives, guirlandes fleuries qu'il faut déjà imaginer pour le prochain printemps. On en profite pour enlever le bois sec et faire aux rosiers une petite toilette. Une fois débarrassées de leurs épines, les tiges coupées qui sont encore souples font de parfaits arceaux pour les tunnels du potager. Au jardin, tout se recycle.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires